Score IAE Message

Publié le par Ptit-Seb

Ce soir, après deux heures de lecture d'un blog plutôt extra, dont l'adresse m'a été communiquée par Agathe, dont j'ai ouï dire qu'elle allait passer un bon week-end, et dont je me suis fendu de copier l'adresse du blog, afin que vous puissiez aller contempler moult dessins de gens à poil, je me suis posé la question suivante : comment faire pour qu'un blog marche ?


A ce stade, d'aucun se demandent le rapport avec le titre. J'y viens, mais pas tout de suite. Si vous n'êtes venu que pour ça, merci de cliquer sur les liens en bas de cet article. Mais si vous voulez rester un peu avec moi, vous êtes les bienvenus dans ce passionnant article ! J'y viendrais disais-je, et encore, si je ne m'égare pas -trop- en cours d'article, ce qui à l'air mal barré, vu le nombre de digression effectuées en approximativement 8 lignes.


Il est clair qu'étant totalement égocentrique, il est profondément difficile pour moi d'admettre que mon blog-rank (en clair la note de mon blog, sur 100, selon les critères d'overblog) flirte avec la barre des 50 avec autant d'efficacité que moi avec les parisiennes (eh oui les gars, c'était un poisson d'avril !).

Donc plusieurs choses. A quoi sert un blog ? Un blog est le moyen pour quelqu'un ayant la crédulité de penser que ce qu'il a dire est intéressant mais-que-les-gens-l'écoutent-pas-dans-la-vraie-vie-parce-que-c'est-tous-des-cons (ce qui n'est pas faux), de faire partager à la blogosphère et ses analyses sur le monde, qui, pense t-il, ou du moins souhaite t-il, vont changer la face de la planète, et en plus, de penser que ses états d'âmes intéressent des millions de gens. Quelle méprise !

En réalité, au fond de lui, le blogueur sait que ses publications ne sont lu que par ses amis, s'il en a, ou le cas échéants, par sa grand mère - pour autant que je sache, ce n'est pas mon cas, sinon, vous me voyez flatté Grand Mère !

Je digresse, je digresse, et j'en oublie mon propos : le fait est que tout cela peut vite représenter un carcan pour lesdits amis, qui ont, en tant qu'amis, un devoir implicite de lire et commenter chaque article.

D'OU, et vous admirerez la cohérence de mon propos et la succession logique de mes arguments, l'invention du micro-blogging, j'ai nommé TWITTER !

Le principe est le même : vous racontez des choses sans intérêts, vous débitez des arguments consensuels et niais au possible, vous dites que vous aimez vos amis qui ne vous trahiront jamais lol (alors que moi par exemple, j'attends avec impatience de voir mon très cher Shrek pour lui faire manger ses dents, et sans me vanter, je crois bien que c'est réciproque), bref, vous montrez à la partie du monde qui daigne vous lire Ô combien votre vie est inintéressante, MAIS, avantage non négligeable, vous n'avez droit qu' 140 caractères pour le dire, ce qui facilite grandement le travail de vos lecteurs. Au passage, je vous renvoie à cet excelent article pour en savoir plus sur les intentions des lecteurs sus-nommés.


(Quel rapport avec le titre ? J'y viens)


Notez qu'on arrive très vite aux limites de Twitter, puisque certains, pour ne pas nommer Frédéric Lefebvre, sont capable de débiter autant de conneries en 140 caractères, ponctuation comprise, qu'en 20 minutes d'interview (et pourtant on sait comme il se donne de la peine !).

 

BREF (qui amène une conclusion intermédiaire), tout ça pour dire que la majorité des blogs sont d'une nullité qui n'est pas sans rappeler la qualité du jeu des meilleurs acteurs de "Plus Belle la vie".

A l'inverse, une toute petite minorité de blogs peuvent se révéler passionnant (je m 'auto-félicite pour ma maîtrise sans faille de cette tournure que j'ai piqué à Eric Besson, et qui lui donne le loisir de tenir des propos racistes tout en se donnant des airs de bon républicain, et sans se mettre à dos les masses grondantes comme le regretté Zemmour, qui serait quelqu'un d'indispensable dans le paysage télévisuel s'il ne proférait pas de telles conneries).

 

Mais alors, dans l'hypothèse qu'un bloggueur (y'a t-il un ou deux "u" à bloggeur ? Les anglicismes n'arrangent pas mon orthographe) soit totalement dépourvu de talent, littéraire comment faire pour néanmoins appâter l'internaute, devenir une star de la blogosphère, être interviewé par des cyber-journalistes, et être harcelé durant toutes tes cyber-soirées par des cyber-bombes atomiques rêvant de cyber-coucher avec toi. En exclusivité, pour vous, je vais vous donner le secret.

 

1/ Donner à vos articles un titre aguicheur. Mon article datant de l'année dernière à propos du concours message m'a ramené cette semaine plusieurs centaines de lecteurs (qui ont du cliquer sur "précédent" immédiatement, mais peu importe). Donc ça, c'est bon. Et pourtant, on a vu plus aguicheur. Personnellement je ne me sens pas trop aguiché. Et vous ? Bref.

 

2/ Taper sur Zemmour, Besson et autres personnalités plus ou moins politiques. En plus ça fait du bien. Jusque là, ok.

 

3/ Taper sur les peoples. Là je sèche, si quelqu'un peu m'alimenter en ragots sur Madonna, Marion Cotillard, ou Mickael Vendetta, je suis preneur.

 

4/ Parler de sexe, mais surtout pas en finesse, on est sur internet bon sang ! J'y travaille.

 

5/ Tenir des propos ouvertement racistes. Pour faire preuve d'originalité, évitons les noirs et les arabes, ça commence à être passé de mode. Les gitans c'est pas mal, même les gens-de-gauche-soit-disant-tolérant-que-tout-le-monde-il-est-égaux-bla-bla ne peuvent pas les blairer, mais j'ai peur que ça stigmatise trop peu de gens pour susciter l'intérêt de TF1.

 

Il reste évidemment deux possibilités un peu différentes : blogguer sans prétention, juste parce que vous aimez ça, et sans trop regarder le blog rank plafonné 10 points en dessous de la moyenne, ou encore, avoir VRAIMENT quelque chose à dire, et là... vous m'aurez au moins comme lecteur !

 

Pour finir, comme promis des liens : 


Mon premier article concernant le concours SIM

Mon deuxième article concernant le concours SIM

Le blog "c'est la gêne", un concept fun et des articles sympas

Le blog "Gauche libéral" pour voir la politique sous un angle un peu différent

Et enfin, la Bande Pas Dessinée pour la poilade !

Et j'ai failli l'oublier : econoclaste !



Bonne soirée !

 

 

En bonus : la provenance des visiteurs de mon blog ces derniers jours :

Image-1-copie-1.png

Publié dans Tordu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Shrek 06/04/2010 00:55


J'ai hâte de voir comment tu traiteras le point 4 de ta liste de choses à mentionner.