Profiling

Publié le par Ptit-Seb

Vous prenez l'avion pour la première fois et êtes un peu inquiet ? Vous avez deux heures de retard et peur de louper votre rendez-vous ? Vous venez de passer deux heures dans les transports avec 3 sacs et 2 valises pour rejoindre l'aéroport ? Bref, vous êtes un peu tendu, nerveux, sur les nerfs, en train de craquer et envie d'insulter tout Paris ? Eh bien, gardez vous en bien, et ne le montrez pas trop.
Désormais, dans un aéroport français, la nervosité est un motif de suspiction de terrorisme. Technique très en vogue en Israélienne parait-il. En un mot, souriez, vous êtes filmés, et observés par des profileurs dont le métier est de détecter les signes de nervosité des passagers, trahissant forcement leur future tentative d'attentat. Ne courrez plus dans les aéroports, vous n'êtes qu'à une goutte de sueur de la fouille et de l'interrogatoire.
Il faut dire que l'Etat a bien compris où était le problème (je n'invente pas !) : une grande partie du personnel de l'aéroport Roissy est recruté... en Seine Saint Denis ! Alors forcément, ces gens là ne savent pas distinguer un passeport d'une carte de voeux, ils n'en n'ont pas ! En plus si ça se trouve, certains ne sont même pas français.

Voilà l'info du matin ; sans être franchement pour un renforcement intensif de la sécurité, je comprend que ce soit un soucis important pour beaucoup de gens (après tout je me moque, mais je ne prend pas l'avion moi). Mettre des millions pour installer des appareils qui detectent le moindre objet caché sous les vêtements (mais flouté en dessous de la ceinture, notez bien l'info amis terroriste, la pudeur sauvera votre cause !), passons, mais le coup des profileurs, je dois dire que je ne suis pas franchement convaincu !

Bonne journée ;)

Commenter cet article