Jusqu'ou s'arrêteront-ils ?

Publié le par Ptit-Seb

Est ce que des fois on ne nous prendrait pas un peu pour des cons ?


A la SNCF, c'est sûr, mais on le savait déjà... Les deux suivants, on s'en doutait, mais c'est assez énorme quand même.

Lundi (si je ne m'abuse), le cardinal Bertone, c'est à dire le Top 2 du Vatican, a fait une déclaration tout à fait édifiante ; un amalgame malheureusement pas tout à fait nouveau, -mais qui en général n'est pas fait trop explicitement, ses auteurs n'étant quand même pas fiers de leur connerie - entre homosexualité et pédophilie. On a beau la lire, on y croit toujours pas, alors je me fend d'un copier coller pour me rappeler qu'il l'a vraiment dit : "Nombre de psychologues, de psychiatres, ont démontré qu'il n'y avait pas de relation entre célibat et pédophilie, mais beaucoup d'autres ont démontré, et m'ont dit récemment, qu'il y avait une relation entre homosexualité et pédophilie" Rien que ça ! On peut difficilement être plus clair. On se dit (oui, on se l'est dit mardi à midi) que ce coup ci, c'est du solide, qu'il ne s'en sortira pas en prétendant qu'il s'agit d'une petite phrase sortie de son contexte mais en vrai c'est un gentil bisounours blablabla. Et pourtant SI ! Ils ont osé ! Ils l'ont fait ! Le Pape a ainsi expliqué que cette déclaration ne concernait que les prêtres ! Mais si, il avait juste oublié de mentionner ce petit détail, qui allait sans dire. Donc ce sont uniquement les prêtres homosexuels qui sont pédophiles ! Si vous êtes homosexuels, mais que vous n'êtes pas prêtres, vous pouvez donc encore espérer passer devant une école sans qu'on vous jette des pierres. Bon, évidemment, un prêtre homosexuel, on ne sait pas trop ce que ça veut dire... pas plus qu'un prêtre hétérosexuel ; pour un mec qui fait voeux de célibat et de chasteté, admettons que ce concept est tout de même assez flou.

Dans un autre style, sans doute moins grave, mais tout de même, les fameuses zones noires de Xynthia. Je rappelle le concept : une tempête, des morts dans les zones inondables, le gouvernement créé arbitrairement une zone noire considérée comme dangereuse, dans laquelle les maisons seront rasées. Levée de boucliers des gens qui vont être jetés de chez eux, Ségolène Royal à leur tête (fait-elle ça seulement pour être réélue ?). La encore, l'erreur de communication (la fameuse !) est évidente, mais l'erreur de fond semble ne l'être pas moins (et pourtant, j'avoue ne pas arriver à me détacher de l'idée que quand on fait construire sa maison à un tel endroit, il faut être prêt à assumer une certaine  part de responsabilité. Bref, autre sujet.). Heureusement, le gouvernement s'empresse de corriger ses propos. Il ne s'agissait en fait que de zones de solidarité, jamais il n'a été question d'autre chose ! Car oui, c'est bien connu, le noir, couleur vive et joyeuse, est la couleur de la solidarité. De même que la liste noire des paradis fiscaux est une liste de pays en detresse auxquels nous devons porter secours ! Bisounours Powaaa ! Vraiment... N'avez vous pas l'impression qu'on nous prend pour des parfaits crétins ?

Commenter cet article

Gérard 18/04/2010 09:32


Ok ok, j'avoue mon manque de culture générale, "bouh !" myself.


Ptit-Seb 18/04/2010 12:39



Bah, on va dire que c'est le décalage horaire ;)



Gérard 17/04/2010 19:30


Je me demande si t'as fait exprès ou pas pour ton titre ...

On dit : "jusqu'où iront-ils ?" ou "quand s'arrêteront-ils ?" mais pas "jusqu'où s'arrêteront-ils ?", ça n'a pas vraiment de sens.


Ptit-Seb 17/04/2010 23:30



Je ne le sais ni !


 


Ou alors à 6min 10s : http://www.youtube.com/watch?v=BRQmDmGRByA