On nous prend pour des cons ou bien ?

Publié le par Ptit-Seb

Bonsoir amis lecteurs ! Je viens de retrouver cet article non publié dans mon dossier "brouillons"... J'ai grande flemme de le finir mais je n'ai pas envie de l'avoir fait pour rien, alors je le publie quand même, tel quel, sans retouche, sans illustrations, et désolé si j'ai écris n'importe quoi. Bonne lecture.


Mes amis à chaque lecture de ce brave "Le Monde", à chaque visionnages des vidéos d'actu sur dailymotion, je suis scandalisé. Les dernières en dates ?


Il y a quelques jours à Wall Street, un financier réputé a été arrêté pour une fraude de (tenez vous bien) 50 MILLIARDS de dollars. Kerviel peut aller se rabiller. Il a pour le moment été relaché... Ben oui, une caution de 10 millions ce n'est pas grand chose pour lui...

J'ai vu une vidéo plutôt interessante sur la loi qui devrait entrer en vigueur à propos du téléchargement illégale. Cette fameuse loi qui permettrait de couper la connexion internet en cas d'excès de téléchargement, ce qui me semble beaucoup plus raisonnable que les amendes considérables qui étaient encourues jusque là. Mais alors que tout le monde parle de PIRATAGE, voilà ce qui me scandalise : piratage est immédiatement associé à "téléchargement". Eh oui camarades, nous sommes les pirates ! Pendant ce temps, tu peux piquer les numéros de cartes de crédit sur internet, pirater les ordinateurs des particuliers, détruire leur disque dur, et forcer les pauvres gens qui sont toujours sous windows à racheter un PC tous les ans, mais ça ça ne semble inquiéter personne ! Ben oui, le téléchargement fait perdre des sous, mais un hacker est un atout économique finalement, il contribue à soutenir la consommation de matériel informatique...

Je vous renvoie chez Tonton Raoul pour un scandale social de saison, assez inouït. Et je vous dit même pas comment je suis fier d'avoir réussi à placer ce mot (Tintin Power !)

Rama Yade, secrétaire d'Etat aux droits de l'Homme, explique ainsi sa position sur la guerre en Irak : "j'étais jeune à l'époque". Elle ajoute "je n'ai pas de jugement à porter sur la manière dont ça s'est fait". Comment prendre les gens pour des cons...

En ce moment les étudiants des IUT manifestent parce que leur financement propre est remis en cause. On a du mal à comprendre pourquoi cette formation, très professionalisante, appréciée de plus en plus des étudiants et des patrons, est remise en cause. Mais si ça permet de donner plus de sous aux universités pour que tous nos amphis soient moltonnés ça ne me dérange pas finalement...

Commenter cet article

Gérard 31/12/2008 11:30

hé hé, c'est original : "se rabiller" ! ça veut dire quoi ? Retourner à l'état bille ? Enfin, comme tu l'as dit, désolé mais tu as écrit n'importe quoi ! ^^