PS & Co

Publié le par Ptit-Seb

Que va t-il se passer à gauche ? On se le demande bien... renouvellement du PS ? Immobilisme ? Explosion ? Implosion ? Suicide collectif ?

Rappelons l'état actuel des choses : 3 candidats au poste de premier secrétaire, Aubry, Hamon, Royal. Delanoë a laissé tomber, a refusé de donner une consigne de vote avant de soutenir fermement Aubry. Jack Lang soutient Aubry, rappelant les erreurs de la candidate socialiste à la présidentielle, bref, on se donne des coups de tous les cotés. Tout ça n'est pas vraiment intéressant. Je me risquerai à un petit pronostique, je pense que Royal va prendre le parti. Je trouve qu'elle a plutôt bien manoeuvré (politiquement parlant) et bien pris avantage de l'arrivée en tête de sa motion. Je vous autoriserai à me huer si je me trompe.

Ce qui est plus intéressant, c'est la création d'un nouveau parti à gauche. Mélenchon, qui a soutenu la motion de Benoît Hamon, soit la gauche du parti, a finalement quitté le PS pour fonder le Parti de Gauche (PG). Il en a dit quelques mots dimanche dernier dans l'émission Ripostes avec un Serge Moati qui en a pris pour son grade ce soir là (à croire que les socialistes étaient tendus...). Il est fort possible que ce parti qu'on peut sans trop se tromper placer entre le PC et le PS risque d'être justement un peu trop à gauche pour moi, la preuve en est que des discussions sont déjà ouvertes entre Mélenchon et Buffet. Néanmoins, je dois reconnaître à Mélenchon, que je confesse ne connaître que depuis son départ du PS d'avoir un certain franc parler qui n'est pas pour me déplaire.
Voilà des mois que les socialistes parlent de travailler sur le fond, refuser les conflits de personnes, définir une ligne claire... ce qui signifie que la seule chose qui les intéresse est la place qu'ils pourront occuper dans le parti. Et en réalité, presque jamais on entend parler du fond. Bien sur rien n'est simple en politique, et je ne pense pas comme les journalistes (pour lesquels j'ai de moins en moins d'estime) qu'on puisse se contenter de répondre POUR ou CONTRE à une question. Mais des fois, il faut savoir être clair... Alors posons nous la question, les socialistes sont ils pour ou contre le travail le dimanche ? Pour ou contre la retraite à 70 ans pour ceux qui le souhaitent ? En général, la réponse est "pour l'idée, mais contre Sarkozy". D'où un malaise récurrent quand on interroge nos amis de la rose sur leur position : l'envie d'approuver l'idée est palpable dans leur réponse, mais l'impossibilité de donner raison au Président de la République semble museler leur pensée. Bref, qui sont les socialistes ?
Voilà où je voulais en venir : Mélenchon est clairement de gauche, et il a position claire sur des problèmes sociaux comme ceux évoqués précedemment, même si on est d'accord, une ligne politique ne se résume pas à ça. Ainsi, bien qu'il ne soit pas communiste, il peut aisément envisager un rapprochement avec eux sur de nombreux points.

Je reste assez sceptique sur ce parti d'un point de vue économique. Il faut dire que j'ai un peu tendance à virer néo-classique de temps en temps, mais je soupçonne mes cours d'y être pour quelque chose ^^. D'ailleurs au passage, je ne pense pas que ça soit contradictoire avec la situation actuelle, la crise étant due aux excès du libéralisme financier, et non à l'analyse néo-classique de l'économie réelle. En ce sens là, il faut bien le reconnaître, je ne pense pas si différemment de Nicolas Sarkozy qui veut mettre en avant les entreprises par rapport à la finance (mais qui fait n'importe quoi finalement). Bref je ne m'étendrai pas, je manque pas mal de recul sur tous ces aspects techniques.

Ce que j'espère donc, c'est que ce nouveau parti, s'il réussit à prendre une place conséquente au niveau national, puisse représenter une vraie opposition, plus construite que celle des syndicats (je vous ai déjà dit ce que je pensais des syndicats ?) et moins désordonné (de ce point de vue là ça sera facile) que le PS.




Piouf, parler politique si tard... J'espère que j'ai pas dit n'importe quoi. Au passage pour Gérard : NON, j'ai pas oublié de négation, c'est présidentiel de parler comme ça maintenant.

Commenter cet article

Shrek 19/11/2008 21:30

Ok, merci séb et a la fonction copié collé^^(ben oui je sais bien que t'allais pas t'embeter mais bon....). Sinon, définition: un espace est complet ssi toute suite de Cauchy converge dans cet espace. Voila. En réponse à Gérard, je lui dirait que si j'avais mis le comm sur Dieu, il ne l'aurais pas su alors que toi si (la preuve^^), de plus tu as pu remarquer que seb avait mis:"NON Gérard...." et he voulais faire moi aussi un truc de ce genre.

Ptit-Seb 19/11/2008 23:36


Oui tant qu'on est parti sur quelqu'un autant s'acharner à fond ;)

Merci pour la définition, je vais me hater de l'oublier =D


Gérard 19/11/2008 21:24

Quoi ? ! j'ai rien dit moi !
Et pi d'abord c'est Dieu qui fait des remarques sur la complétude des articles ou des ptis pains !
Casse-toi alors si t'es pas content ! ^^

Shrek 19/11/2008 20:03

Séb, connaitrais-tu le programme de ce parti? J'ai cherché mais rien trouvé.... Merci d'avance si tu peux nous éclairer sur ce point bien que ton article soit trés complet(NON Gérard, cela ne signifie pas que toute suite de Cauchy converge^^) et trés interressant.

Ptit-Seb 19/11/2008 20:06


J'ai pas compris la vanne sur Cauchy, si tu pouvais m'éclairer ^^

Sinon pour le programme du PG, il n'existe pas encore. Voici la réponse de Mélenchon à cette question qui lui a déjà été posée :


Quel est le programme du Parti de Gauche?







C’est un peu tôt pour répondre à cette question ! La création du Parti de Gauche a été annoncée le 12 novembre dernier. Le PG sera lancé officiellement le 29 novembre, date à partir de
laquelle il sera possible d’y adhérer. Pour cela l’équipe des fondateurs devra bien sûr exposer les principes de base du Parti de Gauche. Mais le programme et les orientations plus développées du
PG devront être discutés par tous les adhérents du nouveau parti. Un premier Congrès avec des délégués élus se tiendra en février 2009 qui aura à aborder les questions européennes à la veille des
élections de juin. D’autres rendez-vous démocratiques se succèderont pour que le Parti de Gauche se dote d’un programme global. Le PG est un parti en construction.

En revanche, on peut dire dès à présent que le Parti de Gauche a pour ambition d’être un creuset mêlant le meilleur de différentes traditions de la gauche française et notamment le socialisme
républicain issu des Lumières, de la Révolution française et du mouvement ouvrier, la tradition révolutionnaire qu’a fait vivre le mouvement communiste, la prise en compte par le courant écologiste
de l’urgence environnementale et le refus du productivisme, les mouvements altermondialistes, antiracistes, laïques, féministes."

Source :
http://www.lepartidegauche.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=117:quel-est-le-programme-du-parti-de-gauche&catid=31:questionsreponses&Itemid=98