Mais non, c'est pas du racisme !

Publié le par Ptit-Seb

    Nicolas Sarkozy était déjà bien critiqué pour avoir créé un ministère de l'immigration, de l'intégration et de l'identité nationale, et pour ne pas arranger les choses, voilà que ce ministère fait parler de lui.

    En effet, la semaine dernière, le chargé de communication du-dit ministère s'en est pris au vigile d'un supermarché, le traitant devant témoin de "sale noir", et le menaçant de mettre fin à sa carrière. Le vigile pose évidemment plainte, et il ne manque pas de témoignages. Ce à quoi le gouvernement rétorque qu'il ne s'agit que d'un différent d'ordre privé. Le haut fonctionnaire d'Etat nie les faits, reconnaissant toutefois avoir montré sa carte de visite avec les coordonnées du ministère. Juste pour le plaisir je suppose. La parole d'un homme contre la parole d'un autre, c'est à la justice de trancher, mais selon plusieurs association, de nombreux témoins confirment les propos de la victime.


En attendant, le Président de SOS Racisme s'insurge, et je fais de même.

    Encore que... soyons compréhensif : Gautier Béranger s'est un peu énervé, mais il faut le comprendre, un
noir qui s'approche de lui et, pis encore, qui vérifie la validité de son chèque ! Qui n'aurait pas réagit de la même façon ?

    Un peu de sérieux : si M. Béranger a bel et bien tenu ces propos, affaire privée ou pas, cet homme n'a rien a faire au gouvernement, ni dans ce ministère ni dans un autre. Qu'il présente ses excuses (auquel cas le vigile est près à retirer sa plainte), c'est un minimum. Mais si un homme qui profère des insultes racistes peut rester au service du gouvernement, la France a vraiment du soucis à se faire.

Affaire à suivre de très près...

Commenter cet article